Plus distrait qu’un Mallock, ça n’existe pas. la preuve…

 

Visuel-Chapitre-perdu.jpg

 

 Confession : Je suis parfois d’une distraction assez… comment dire… confondante. Oubliant mon propre nom, je suis allé récemment me chercher dans mon propre atelier pour voir si j’y étais, une personne me demandant au téléphone. On est donc là, à la limite du grave. Et bien, voilà, je vous dois de confesser mon dernier… oubli, celui de l’un des chapitres de mon dernier livre : « Les Visages de Dieu », chapitre qui ne doit son salut qu’à la mémoire de l’un de mes fils et d’une copie qu’il en avait faite. Si personne, en lisant ou en relisant le roman, ne s’est aperçu de ce… manque, je le dois à un coup de chance. En effet, le fameux… roulement de tambour… CHAPITRE PERDU !!! était tout à la fois très court et ne concernait qu’une sorte de « Falshback » ne présentant pas d’utilité réél pour suivre et comprendre l’histoire. Je vous devais deux choses : premièrement un aveux, voilà qui est fait, et secondo, une réparation : elle est en ligne sur mon site à partir de ce soir 🙂

 

Fermer le menu