Carnet de bord : des nouvelles du front.

Ca y est ! Je viens de remettre à mon éditeur le manuscrit de la nouvelle version des « Visages de Dieu ». Depuis la première version de ce roman policier publié au Seuil, je suis passé de 300 000 à 600 000 signes, ce qui donne, je pense, un livre plus puissant et plus émouvant. Ce fût en tout cas un vrai plaisir de retravailler sur cette aventure au climat hivernal et à l’ambiance moite, bien différent de la terreur caniculaire du « Massacre des innocents ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur le site consacré à mes nouvelles « CHRONIQUES BARBARES« , et sur mon site généraliste : mallock.fr

 

Fermer le menu