Avoir 3 fois 20 ans…

Rigolo et d’actualité,

Je viens de retrouver une ch’tit chanson inédite, écrite il y a plus de vingt ans…

« AVOIR DEUX FOIS 20 ANS »

Il vient de m’arriver

Une chose banale

Qui n’empêchera pas

La terre de tourner

Le temps était venu

Bien trop vite à mon gré

J’avais peut-être un peu

Oublié de compter

Ca prête à réfléchir

Mais aussi à sourire

Le curieux sentiment

D’avoir deux fois 20 ans

Avoir deux fois 20 ans

Et se sentir encore

Au plus profond de soi,

Un tout petit enfant

La vie, un beau matin,

Après trente-neuf ans

Vous met en quarantaine

Au piquet dans un coin

On n’est plus un enfant

Perdu croquemitaine

Qui n’a plus qu’à céder

À la fatalité

Bientôt la cinquantaine.

C’est deux fois plus d’effort

Pour apprendre à son fils

Où vont les météores

Tout en jouant au tennis

On découvre son cœur

Ses battements suspects

On s’essouffle : « docteur,

C’est ma femme qui s’inquiète »

On se dit qu’on s’en fout

On s’en fout pas vraiment

C’est un peu déprimant

D’avoir deux fois 20 ans

Avoir trois fois 20 ans

Et se sentir encore

Au plus profond de soi,

Un tout petit enfant.

La vie, un beau matin,

Après 59 ans

Vous met en soixantaine

Au piquet dans un coin

On n’est plus qu’un senior

Matamore, mis à mort

Par l’estoc du temps

Et qui bafouille : « Encore ».

C’est trois fois moins d’espoir

D’envies et de désirs

Mais ce dernier départ

A un goût d’avenir

Mon cœur bat, si mon corps

Veut me porter encore

J’essayerais par des mots

D’assassiner la mort.

On se dit qu’on s’en fout

On s’en fout pas vraiment

C’est un peu déprimant

D’avoir 3 fois 20 ans.

Mai 1991

Fermer le menu