Plus distrait qu’un Mallock, ça n’existe pas. la preuve…

     Confession : Je suis parfois d'une distraction assez… comment dire… confondante. Oubliant mon propre nom, je suis allé récemment me chercher dans mon propre atelier pour voir si j'y étais, une personne me demandant au téléphone. On est donc là, à la limite du grave. Et bien, voilà, je vous dois de confesser mon dernier… oubli, celui de l'un des chapitres de mon dernier livre : "Les Visages de Dieu", chapitre qui ne doit son salut qu'à la mémoire de l'un de mes fils et d'une copie qu'il en avait faite. Si personne, en lisant ou en relisant le roman, ne s'est aperçu de ce… manque, je le dois à un coup de chance. En effet, le fameux… roulement de tambour… CHAPITRE PERDU !!! était tout à la fois très court et ne concernait qu'une sorte de "Falshback" ne présentant pas d'utilité réél pour suivre et comprendre l'histoire. Je vous devais deux choses : premièrement un aveux, voilà qui est fait, et secondo, une réparation : elle est en ligne sur mon…

Continuer la lecture

Directement DANS le Gueule du LOUP !

Je tiens à remercier personnellement DSK et les médias français pour avoir si bien préparé psychologiquement les américains à me recevoir la semaine prochaine. De dimanche à dimanche, je dois rencontrer des dizaines et dizaines de personnes pour le boulot, nul doute que ma nationalité (en vogue et apprécié désormais là-bas) va m'aider à casser la glace, oupa :-( Surtout que j'y vais, notamment, pour discuter de la sortie internationale de MOON et BOOB : des livres de… NUS !!!  O's'Cour ! Je dois également rencontrer des directrices de galerie, sans parler des hôtesses dans l'avion et des room-maid dans l'hôtel. Qu'est-ce qu'on dit : "Nous foutre dans la merde, Yes, he Kahn !"  

Continuer la lecture

Back from USA !

  Petite lettre après 7 jours aux Amériques. Et ben, les Américains sont polis, accueillants, et surtout, "entreprenants" (et pas de le sens DSK du terme). Ça reste un pays où le travail n'est pas une punition, ni une humiliation, quelque soit le travail en question (comme se promener habillé en quille de jeu de boule pour promouvoir des chaussettes). Bien sur, ils ont leurs défauts, il ne faut pas sortir des rails ! Mais j'ai reçu un accueil plus+++ que positif, que ce soit auprès des éditeurs qu'auprès des galeries les plus côtés… grosse signature en vue ? Peut-être, je vous tiendrai au courant… Voilà ! Un dernier mot : New York est cent fois plus propre et plus sur qu'il y a trente ans, quant aux New-Yorkais, contrairement aux Parisiens, ils ramassent tous les crottes de leurs chiens. Quand on vous dit qu'il faut balayer devant sa porte …

Continuer la lecture
Fermer le menu