Le Principe de Parcimonie : une douzaine de chroniques à lire impérativement avant de se risquer à acheter la chose

http://www.mandor.fr/archive/2016/03/25/mallock-interview-pour-le-principe-de-parcimonie-5779326.html https://www.leschroniquesdegoliath.com/2016/01/le-principe-de-parcimonie-par-mallock/ http://lespolarsdemarine.over-blog.fr/2016/03/le-principe-de-parcimonie-amedee-mallock.html https://alombredunoyer.com/2016/02/11/le-principe-de-parcimonie-mallock/ https://lecygnenoirblog.wordpress.com/2016/03/17/le-principe-de-parcimonie-mallock/ https://leshootdeloley.blogspot.com/2016/04/le-principe-de-parcimonie-de-mallock.html http://labouquinerie.fr/critique-en-avant-premiere-le-principe-de-parcimonie-mallock/ http://pageaprespage.fr/2016/03/30/principe-de-parcimonie-mallock/ https://www.onlalu.com/livres/policier-etranger/le-principe-de-parcimonie-mallock-18354 http://quatresansquatre.com/article/chronique-livre-le-principe-de-parcimonie-de-mallock-1454937588 http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/47672 https://lesmotordusdanneju.com/2016/02/05/le-principe-de-parcimonie-damedee-mallock/      

Continuer la lecture

Massacre D’UN Innocent… (Texte en exclusivité)

On parle certes et souvent de la peur devant la page blanche. L’ayant affrontée moi, Mallock, je gonfle mon petit torse et je dis : "même pas peur !" J’ai, tout au contraire, l’envie dévorante d’elle, de sa virginité fibreuse à déflorer avec des mots pénétrants, des phrases qui tachent, des virgules qui rigolent et des points qui l’embrassent. Je suis gourmand d’elle et jaloux de toutes ces pages vierges qui se donnent à d’autres, sans même avoir essayé de me rencontrer. Je reste certain que mes maux à moi les passionneraient bien plus. Mais si ! Non  ? Ah bon. Après ce préambule, je vais laisser mon livre vous raconter directement ce qui lui est arrivé et la peur qui lui soulève encore le cœur lorsqu’il m’en recause avec des sanglots dans les maux.     LE MASSACRE "DE" L’INNOCENT ou « Les mémoires d’un polar » MALLOCK. (Article/Nouvelle pour le Net) 20 MAI 2010 Après trois années de souffrances (les ratures, c’est pas indolore, croyez-en ma vieille expérience), mon père et géniteur (le contraire de…

Continuer la lecture
Fermer le menu